Le smartphone pliable 5G sortira beaucoup plus tard que prévu !

En ce qui concerne les smartphones pliables, l’incertitude des rapports lasse progressivement le public. Pour l’instant, à chacune des conférences sur les mobiles récents, la presse et les analystes ne rapportent que des spéculations.

Dernièrement, lors d’un événement qui s’est tenu à Barcelone, les constructeurs de smartphones n’ont effectivement évoqué aucune date. Bien que plusieurs nouveaux téléphones y aient été exposés, diverses animations aussi étaient au programme. Cependant, c’est inconcevable que l’industrie du smartphone communique aussi longtemps un produit, mais qui tarde pourtant à venir.

Désormais, le Samsung Galaxy Gold, combinera commodité d’un smartphone avec les capacités d’une tablette. On a d’ailleurs entendu parler de la connectivité 5G et de la façon dont elle façonnera l’avenir. Le consommateur ne demande qu’à croire, toutefois, il devra encore attendre.

Pour cette année, est-ce qu’il faut croire à l’arrivée du 5G ?

Par comparaison aux appareils 5G que les entreprises comme Alcatel et ZTE promettent, nos modèles LTE actuels sont sans doute très lents. Et pourtant, il n’y a aucune démonstration de sa rapidité jusqu’à ce jour. Oppo avait évoqué un téléphone 5G, mais n’avait même pas de prototype fonctionnel à montrer. Et pourtant, il y a tellement de manifestations qui avancent que le 5G est arrivé. Parmi plusieurs cas, à Barcelone, des bannières, maillots et posters de Qualcomm annonçant l’arrivée du 5G ont été dispersés dans toute la ville. Indéniablement, ces affirmations méritent d’être recoupées.

Le Galaxy S10, le LG V50, et le Mi Mix 3 sont tous des téléphones qui utilisent le Snapdragon 855. Toutefois, d’un point de vue technique, ces performances ne peuvent pas supporter la vitesse 5G. Le modem X50 de Qualcomm ne peut atteindre que 2,5 Gb par seconde. Et le nouveau modem x55 peut théoriquement atteindre la vitesse de 7 Gb à la seconde. Ces hypothèses sont encore loin de ce que le 5G est censé être.

En prenant en compte qu’une connectivité 5G existe, aucun opérateur n’a encore fait mention de la disponibilité d’un réseau du genre.

Il vaut mieux attendre la deuxième génération

Si vous choisissez d’être les premiers à avoir un téléphone 5G, vous devrez savoir qu’aucun service n’est encore disponible pour l’instant. Des sources avancent que des infrastructures pour la connectivité 5G vont être mises en place d’ici fin 2019. Cependant, il faudra plusieurs années avant que celui-ci soit aussi répandu que le LTE. Pour cette année, il vaut mieux ne pas se laisser motiver par les promesses des fabricants. Il serait plus judicieux d’attendre 2020, quand la technologie sera vraiment opérationnelle.

Le LG V50 est un des appareils 5G qui ont été exposé récemment. Donovan Sun, le directeur des produits chez Xiaomi, a effectué un appel vidéo 5G en direct sur scène en Espagne. Avec le nouveau modem x50, Orange était l’opérateur partenaire. En vérité, ce n’était pas plus clair ni plus fluide qu’un appel LTE. En bref, les discours de la CMM n’ont pas convaincu le public.

Un refrain commun à la CMM, la connectivité 5G permet de télécharger un film en 3 secondes. En réalité, avec la puissance des batteries de smartphones haut de gamme actuelle, ces dernières se videraient tout aussi rapidement. En fait, la connexion 5G  est réputée être très gourmande en énergie.

Des smartphones pliables sous haute surveillance

Dernièrement, après que Huawei a montré son téléphone pliable Mate X, une foule attendait impatiemment pour l’apercevoir. C’est d’ailleurs tout ce qu’ils ont pu faire. Effectivement, Huawei avait montré quelques appareils, certains étaient flexibles. Quoique, ces modèles ont été protégés par des piliers de verre et des gardes de sécurité. De plus, les tests habituels n’avaient pas eu lieu. Le Mate X est sans conteste un modèle d’élégance, mais cela ne justifie pas son prix de 2 285 €.

Dans tous les cas, l’écran flexible de la nouvelle génération de smartphone est sensationnel. Force est d’avouer que personne n’avait pu prédire qu’on réussirait aussi tôt cette prouesse technique. Les panneaux d’affichage se plient comme du papier. Indubitablement, le concept de réduire une tablette en un appareil qui peut tenir dans une poche est tout aussi innovant.

Toutefois, les consommateurs voudront bien essayer le produit, avant de trancher s’ils veulent bien dépenser une telle somme. Car son prix est assez exorbitant, même si c’est un outil 2-en-1.

Le modèle pliable par Royole

FlexPai était le seul appareil à écran flexible que certains privilégiés ont pu essayer sur place. Par comparaison, il est clair que le Galaxy Fold et le Mate X de Huawei ont été mieux conçus . En outre, ils ont de meilleurs systèmes d’exploitation que Le FlexPai. Il faut savoir que Royole n’est pas un constructeur de smartphone. En réalité, ce dernier fabrique des panneaux d’affichage de haute technologie.

En dernière analyse, les écrans des modèles pliables de Samsung et Huawei ne sont donc fragiles comme du verre. Vus de loin, ils ressemblent presque à du plastique. En tant que premières conceptions, des améliorations sont alors remarquables sur tous les appareils flexibles vus jusqu’à ce jour. Par exemple, sur chacun des modèles, l’emplacement de la caméra n’est pas du tout agréable. Par ailleurs, la durée de vie et la fragilité de la batterie sont aussi des préoccupations sérieuses.

Selon les dernières rumeurs, Google et Samsung ont coopéré pour développer une version d’Android spécifique aux smartphones pliables. Apparemment, le marché des téléphones tend vers une nouvelle ère, celui de l’écran pliable. Pour finalité, même si les marques adoptent des approches très attractives, la technologie fait encore ses premiers pas.