Comment gérer un krach boursier quand on est un investisseur novice ?

Les crises financières sont des événements inévitables dans l’univers de l’investissement boursier. Depuis janvier 2022, plusieurs mauvaises nouvelles se sont accumulées : une augmentation spectaculaire de l’inflation, la guerre en Ukraine, une crise énergétique et une hausse des taux d’intérêt. Ces éléments ont rapidement impacté les principaux indices boursiers, les faisant tous passer dans le rouge. Mais un krach boursier, bien que stressant pour les investisseurs, n’est rien d’extraordinaire dans le cours de l’histoire.

Comprendre l’histoire des crises boursières

Pour mieux appréhender les krachs boursiers, il est important d’avoir recours à une rétrospective historique. Par exemple, les pertes de 2008 ont été absorbées en quatre ans seulement, illustrant ainsi que les marchés financiers tendent à se redresser avec le temps. Si les baisses peuvent être fréquentes durant des périodes de cinq ans, lorsqu’on étend l’analyse sur dix ans, les pertes tendent à devenir beaucoup plus rares. Cette perspective historique aide les investisseurs à comprendre que les crises financières sont inhérentes aux cycles économiques et qu’elles ne représentent souvent pas des catastrophes insurmontables.

Pour bénéficier de conseils avisés et obtenir des outils efficaces afin de diversifier vos investissements, vous pouvez consulter Saxo banque.

La diversification comme rempart contre les pertes

L’une des meilleures stratégies pour protéger votre portefeuille contre les fluctuations du marché est la diversification. En investissant dans différents secteurs et pays, vous réduisez la volatilité globale de votre portefeuille. Il est également conseillé d’utiliser des instruments financiers tels que les fonds indiciels (ETF), qui permettent d’acquérir un large éventail d’actions à moindre coût. Ainsi, même si certains segments du marché subissent des pertes importantes, la diversification peut aider à amortir le choc.

Investir uniquement dans un seul secteur ou dans une seule zone géographique expose votre portefeuille à des risques importants. Certaines entreprises ne se remettront jamais complètement d’un krach boursier. De ce fait, il est essentiel d’élargir ses horizons d’investissement pour minimiser les risques associés aux perturbations économiques localisées. Être protégé contre les fluctuations du marché offre deux avantages : rester calme face aux baisses; deuxièmement, et cela offre une certaine liquidité en cas de besoins financiers urgents sans avoir à vendre des actifs en perte.

Éviter les tendances irrationnelles du marché

Les montées rapides du marché précèdent souvent des chutes tout aussi spectaculaires. Des hausses exagérées finissent par corriger ce que l’on appelle parfois des bulles économiques. Des actions bien connues peuvent susciter un engouement irrationnel, entraînant des achats massifs qui gonflent artificiellement leur valeur. Souvenez-vous de cette maxime populaire disant que lorsque votre boucher commence à investir en bourse, c’est probablement le moment de vendre. Évitez de suivre aveuglément les tendances populaires sans évaluation critique, et préférez toujours une analyse approfondie avant de prendre toute décision d’investissement significative.

Profiter des opportunités post-crise

Il est courant de constater une reprise des marchés après une chute importante. Une fois la baisse passée, il pourrait être profitable d’investir davantage dans le marché afin de tirer avantage des prix moins élevés. Mais il est important d’avoir une stratégie claire et de ne pas céder à la panique pour maximiser les bénéfices potentiels à long terme. Des études montrent que maintenir ses investissements pendant les périodes difficiles peut conduire à de meilleurs rendements à long terme.

Vendre ses actifs lors d’un krach boursier est souvent l’erreur la plus courante et la plus coûteuse que commettent les investisseurs. La peur pousse souvent à liquider ses positions au moment où les prix sont au plus bas, réalisant alors des pertes définitives. Ceux qui maintiennent leurs investissements finissent généralement par récolter les fruits de leur patience lorsque le marché se redresse.